A St Pol sur Mer, l’opération “collège mort” à Robespierre a été très suivie. Seuls 10 élèves étaient en présents aujourd’hui. L’établissement en compte 450. Le comité des parents d’élèves dénonce un manque d’effectif dans l’équipe d’assistance éducation, autrement dit dans le personnel de surveillance. Trente heures par semaine non pourvues, près de 500 heures depuis la rentrée. Pour les parents, c’est la sécurité des élèves qui est remise en cause. Les courriers envoyés au rectorat sont restés sans réponse.

Pourquoi cette action ? Pour dénoncer le manque d’effectif pour assurer la surveillance. Un poste d’infirmière était aussi réclamé, mais la solution a été trouvée hier, veille de manifestation. Reste donc le problème de surveillance. Maïté Ballait, conseillère principale d’éducation :

Les motions et autres courriers envoyés à l’inspection académique sont restés sans réponse. Xavier Notredame, président des parents d’élèves, est inquiet :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X