La tension est encore grande sur le centre hospitalier de Dunkerque (© Delta FM)

La situation sanitaire est loin d’être au beau fixe dans la région, les chiffres de contamination et d’hospitalisation sont en hausse dans les Hauts de France. Mais à Dunkerque, c’est l’inverse. Le taux d’incidence baisse de façon continue depuis une quinzaine de jours sur la communauté urbaine de Dunkerque. Le taux dépassait les 1.000 cas pour 100.000 habitants il y a un mois, aujourd’hui il est autour de 600-650.

Un taux d’incidence en baisse donc, mais il y a encore du travail selon le directeur du centre hospitalier de Dunkerque, Yves Marlier.

 

La préoccupation reste sur les soins critiques, la réanimation… où la moyenne d’âge est plus jeune que lors de deux premières vagues, autour de 60 ans actuellement. Il ne faut donc pas se relâcher. Le Dr Paupard, président de la commission médicale de l’établissement.

La vaccination, elle, se poursuit. Le président de la République a annoncé ce mardi que les personnes de plus de 70 ans pourront prendre rendez-vous dès samedi pour se faire vacciner.

X
X