Le combat judiciaire continue entre la ville de Coudekerque-Branche et l’opérateur de téléphonie mobile Free. En cause : l’installation en décembre d’une antenne relais de 35 mètres de hauteur dans le quartier des jardins de Steendam, chez un particulier… contre l’avis de la ville. Free a obtenu une 1ère victoire en référé auprès du tribunal administratif, mais le fond du dossier n’a pas encore été jugé. Et pour obtenir le démontage de l’antenne, le maire de Coudekerque-Branche compte faire valoir qu’il aurait fallu à Free un permis de construire et non pas une simple déclaration préalable aux travaux. Les démarches judiciaires vont être longues. Les riverains de leur côté s’inquiètent notamment de l’exposition des ondes sur la santé. La ville s’est d’ailleurs engagée à demander une étude sur l’exposition au champ magnétique

Le maire de Coudekerque-Branche a réuni les habitants mercredi pour une réunion publique. David Bailleul qui a plusieurs arguments pour essayer de faire démonter l’antenne :

Les riverains, en colère, envisagent de créer une association, et peut-être mener des actions au civil. Mais il y a aussi une autre possibilité selon le maire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X