Une réserve communale de sécurité civile créée à Coudekerque-Branche. Sur le même modèle que la Gendarmerie, cette réserve sera composée de Coudekerquois volontaires, qui appuiera les autorités en cas de crise majeure. L’idée est née après la crise de l’eau, où de nombreux habitants ont contacté la mairie afin de se rendre utiles. La décision a été validée en conseil municipal, et le recrutement va débuter, sur la base du volontariat, dans les semaines qui viennent. Elle sera opérationnelle en fin d’année.

Des volontaires seront formés, notamment aux gestes de premiers secours, pour faire face à une crise majeure, quelle qu’elle soit. Le rôle de cette réserve, sur le même modèle que la réserve de la gendarmerie, sera d’alerter et d’informer la population. Elle appuiera les autorités pour gérer des situations complexes. Une idée née après la crise de l’eau vécue dans le Dunkerquois. Le maire de Coudekerque-Branche, David Bailleul :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X