Mickaël, victime de Sylvain Dubois, avait tenté de se reconstruire avant de mettre fin à ses jours

Dans l’affaire du pédophile Sylvain Dubois, le procès en appel approche. Il se déroulera en janvier prochain. Quelques jours seulement après avoir enterré son mari Mickaël, Dominique a décidé de prendre la parole sur Delta FM. Cette mère de 4 enfants, dont un est malheureusement décédé, a choisi de continuer le combat de son mari et le représentera au procès. Elle espère que d’autres victimes témoigneront et surtout, elle attend la confrontation avec le pédophile qui a, selon elle, détruit la vie de son mari et celle de sa famille. A la recherche d’un logement, elle est actuellement hébergée dans sa famille.

Un an après la condamnation à 19 ans de réclusion criminelle du pédophile Sylvain Dubois, dont Mickaël, son mari, a été l’une des victimes, Dominique a décidé de reprendre la flambeau pour le procès en appel qui se déroulera en janvier prochain :

Mickaël avait fait éclater l’affaire et avait trouvé le courage de parler au procès, en tant que témoin clef. Sa femme ne veut pas que son absence profite à Sylvain Dubois. Elle espère que d’autres victimes trouveront le courage de témoigner :

Pour rappel, Mickaël avait mis fin à ses jours le 7 octobre dernier, laissant 3 enfants derrière lui. Il a laissé une lettre dans laquelle il expliquait ne plus pouvoir supporter de replonger dans la souffrance avec le nouveau procès à venir.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X