Lundi, un migrant d’origine kurde a été interpellé par la Police aux abords de la salle du Moulin. Il avait tenté d’échapper aux forces de l’ordre en prenant tous les risques.

Il est 18h, lundi, lorsqu’une camionnette à la plaque d’immatriculation suspecte est repérée par les forces de l’ordre, en centre-ville de Grande-Synthe. Immédiatement, les trois policiers cherchent à contrôler le véhicule… ce dernier prend alors la fuite. A vive allure, à une heure de pointe, les deux occupants prennent tous les risques, grillant trois STOP, et brûlent un feu rouge. Les trois fonctionnaires suivent le fourgon jusqu’à l’espace du Moulin où les deux hommes s’enfuient à pied. Celui qui est identifié comme le conducteur est interpellé et placé en garde à vue. Arrivé à Grande-Synthe en 2016, ce migrant kurde s’est vu refuser l’an dernier sa demande d’asile et vit depuis plusieurs mois dans ce qu’il appelle “La jungle de Grande-Synthe”. Jugé ce mardi, il nie à la barre avoir été au volant de la camionnette, contrairement à ce qu’indique formellement deux policiers. Il est reconnu coupable, entre-autres, de mise en danger de la vie d’autrui et de refus d’obtempérer. Il écope de 6 mois de prison ferme avec mandat de dépôt. Il a été conduit directement en cellule.

Notez par ailleurs qu’au moment de son interpellation, l’individu était en possession d’1,6 grammes de cannabis.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X