Les étudiants et les syndicalistes de la région se sont de nouveaux mobilisés ce week-end, un peu partout en France, avec notamment des manifestations à Dunkerque ou à Lille. Motif de la colère, la baisse des APL, 5€ par mois pour les étudiants. Du côté de Dunkerque, ils étaient une petite cinquantaine à évoquer les conséquences de cette réforme. Ils ont été rejoints par plusieurs bailleurs sociaux. Ces derniers dans la région pourraient perdre quelques 230 millions d’euros avec cette baisse.

Ecoutez Jacky. Ce Dunkerquois habite à Paris depuis le début de l’année, il étudie à Science-Po. Pour lui et ses camarades de classe, ce ne sont pas que les 5€ qui posent problème, mais tout ce que cela représente :

Un collectif s’est formé, il s’appelle Vive l’APL et a déposé un recours devant le Conseil d’Etat pour annuler cette décision.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X