© Delta FM

Le mouvement de grève est national dans les services de réanimation. Au cœur de la grogne : le manque de moyens financiers et humain. Plusieurs établissements de la région sont concernés, notamment à Calais ou encore dans l’audomarois à Helfaut. Le personnel du service de réanimation distribue des tracts depuis 6h et jusqu’à 10h ce matin. Une délégation se rendra ensuite à la sous préfecture de St-Omer afin d’y rencontrer le sous préfet. La grève qui n’impacte pas le fonctionnement des services de réanimation.

 

X
X