Manifestation ce matin des “IBODE”, les infirmières de bloc opératoire diplômées d’Etat à l’hôpital de Boulogne et d’Hazebrouck. Comme plusieurs collègues un peu partout dans la région, elles protestent contre le manque de reconnaissance de leur métier. Les infirmières, qui ont réalisé un an et demi d’étude après le bac, affirment qu’elles touchent le même salaire que d’autres postes qui ont réalisé 10 mois d’études. Elles protestent aussi contre le pacte de refondation des urgences, qui veut attribuer aux infirmiers des fonctions qu’elles exercent déjà, comme les sutures ou les plâtres.

Depuis plusieurs années, la colère monte chez ces professionnels de santé. Ce lundi, elles étaient plusieurs dizaines à manifester dans les hôpitaux de la région. C’était le cas à Boulogne et à Hazebrouck. Les infirmières estiment que leur métier n’est pas reconnu à sa juste valeur. Ecoutez* Françoise Intile, infirmière de bloc opératoire depuis 17 ans :

Les infirmières de bloc opératoire protestent également contre le pacte de refondation des urgences, qui va autoriser les infirmiers à effectuer des sutures et des plâtres. Des tâches qui leur sont normalement réservées. Les infirmières demandent donc à la ministre de la santé de revenir sur cette décision :

Les infirmières se sont rendues cet après-midi à Lille pour la manifestation régionale.

* 18 mois après le DE infirmier et non le bac (ndlr)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X