© CHD Centre hospitalier de Dunkerque

En attendant les nouvelles mesures sanitaires liées au coronavirus qui vont être annoncées cette après-midi, les hôpitaux des Hauts de France doivent libérer des lits pour accueillir plus de patients en réanimation. La consigne émane de l’agence régionale de santé, qui demande aux établissements de santé d’armer 96 lits supplémentaires. Des opérations non-urgentes vont donc être déprogrammées pour anticiper un afflux de patients covid.

Par ailleurs, l’INSEE s’est penché sur les décès survenus entre mai et septembre… Dans la région, on déplore une hausse de 3% par rapport à 2019, avec 20.630 décès. C’est la plus forte hausse observée en France métropolitaine. En cause : la vague de chaleur en août et le rebond épidémique lié à la covid-19 en septembre.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X