Le déconfinement en France sera proposé à partir de lundi. Le Premier ministre et plusieurs membres du Gouvernement présentent les grandes lignes de ces mesures lors d’une conférence de presse cet après-midi. Le Nord et le Pas-de-Calais seront dans la zone rouge, le deconfinement sera donc limité.

Le constat

Nous retrouverons une partie de notre liberté dès ce lundi. Avant de savoir ce qui va passer, Edouard Philippe et Olivier Veran, son collègue de la Santé, présentent un grand constat, un point sur le COVID-19. Certains départements sont encore durement touchés. Dès lundi, le pays sera donc coupé en deux. D’un coté les départements vert. S’ils le sont encore dans trois semaines il pourrait être imaginé une réouverture des cafés, restaurants, lycées. Mais pas avant trois semaines. Dans les autres, en rouge, le confinement sera encore la règle dans beaucoup d’endroits. Le Nord et le Pas-de-Calais sont en rouge. Donc pas de restaurants, de lycées et de collèges ouverts avant un bon moment… Idem pour les plages, les parcs. Le télétravail y reste fortement souhaité.

Il n’y aura pas de confinement obligatoire pour les personnes fragiles, les séniors, ceux qui souffrent d’obésité, les malades, mais le Premier ministre les appelle à la responsabilité. Le port du masque ne sera pas nécessaire partout, tout le temps, le Gouvernement demande aux Français du bon sens.

Plusieurs cartes sont dévoilées lors de cette conférence de presse. La circulation active du virus va mieux pour le Nord et le Pas-de-Calais, moins de 6% des patients aux Urgences y vont pour une suspicion de COVID-19. Le combat continue malgré tout, sur les tensions hospitalières concernant les lits de réanimation nos départements restent en alerte jaune, ce qui explique notre placement en zone rouge.

Les tests

La procédure pour débusquer le virus.

Si vous avez des symptômes, vous serez testé. Si vous êtes positif, vous pourrez rester isolé chez vous ou dans un hôtel, durant 14 jours, vos besoins seront assurés par des équipes spéciales. Vous pourrez avoir accès gratuitement à des masques à la pharmacie. Si vous avez été cas contact, proche d’un malade, vous serez confiné durant sept jours, le temps d’incubation de ce Coronavirus.

Dès lundi, vous pourrez voir vos proches, tout en limitant les déplacements.

Les visites en Ehpad sont toujours limitées. Un grand plan d’aide va être proposé pour eux. Avec une prime défiscalisé pour les personnels.

L’école 

Tout un travail sera fait pour ne pas abandonner les décrocheurs, ils sont 4% en France pour l’instant. Dans les écoles élémentaires, il n’y aura que 15 élèves par classe, 10 dans les maternelles. Dunkerque par exemple a décidé de ne pas rouvrir ces dernières. Un vrai choix est laissé aux communes, ouverture ou pas des établissements.

Les transports et les déplacements 

Les déplacements seront limités à 100km de votre lieu d’habitation. Pour un plus grand déplacement, professionnel notamment, il faudra une attestation dérogatoire. Pour les déplacements de moins de 100km, un simple justificatif de domicile suffira, facture ou attestation d’assurance si vous êtes en voiture, carte d’identité. Cette limite des 100km ne s’appliquera pas au sein de votre département.

Des règles drastiques devront être respectées dans les transports en commun, distance barrière, masques, gel hydro alcoolique. Si ce n’est pas respecté, de nouvelles annonces pourraient être faites dans trois semaines. 

L’économie 

Dès lundi, tous les commerces vont rouvrir, sauf ceux de convivialité. 400000 entreprises vont pouvoir retravailler “normalement”. L’Etat sera toujours présent assure le ministre de l’Économie, avec des aides pour les PME-TPE. Les centres de formation vont pouvoir rouvrir, à condition de respecter le protocole de déconfinement. 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X