Sauf nouveau rebondissement, le 31 octobre la Grande Bretagne quitte l’Union Européenne, ce qui signifie retour des frontières et des formalités douanières. On en parle depuis des mois et comme l’échéance arrive à grand pas, le gouvernement met à disposition un nouvel outil pour les entreprises. Explications.

Ce nouvel outil, c’est un questionnaire en ligne, sur le net, pour faire un “auto-diagnostic Brexit”. Il a été élaboré par les services de l’Etat pour permettre aux entreprises d’évaluer les conséquences du Brexit sur leur activité. L’autodiagnostic se fait sous la forme d’un questionnaire à choix multiples et divisé en 9 thèmes que sont : exportation, importation, services, transport, approvisionnement, données et services numériques, propriété intellectuelle, implantation et aspects juridiques, concurrence et marché. Une fois cette démarche effectuée, cela demande moins de 10 minutes, vous recevez un document qui rassemble tous les éléments d’information sur la situation particulière de la société. Et en cas de besoin et en quelques clics, le chef d’entreprise dispose de l’aide nécessaire pour déterminer les mesures à mettre en place pour être prêt au 31 octobre.

Comment effectuer ce questionnaire ? Rendez-vous sur le site www.votrediagnosticbrexit.fr.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X