Les enseignants de la Région en colère par rapport à la prochaine rentrée scolaire. Contacté par Delta FM, le syndicat SNES-FSU du Nord regrette de ne pas avoir été écouté pour la mise en place du protocole dans les établissements. Pas assez de moyens à disposition, impossible de diviser les classes. La rentrée inquiète chez les instituteurs et les enseignants, qui ne s’estiment pas assez protégés.

Instituteurs et professeurs ne se sentent pas assez protégés, leur masque par exemple selon une récente étude ne se seraient pas conformes, ils doivent continuer à travailler alors que cette deuxième vague est censée être plus forte. L’impression de ne pas être écoutés. Ecoutez Laurie Rohart, représentante du syndicat SNES-FSU dans le Nord :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X