Les profs de la région sous le choc après la mort d’un de leurs collègues, vendredi soir, dans les Yvelines. Samuel Paty, 47 ans, a été décapité en pleine rue. Quelques jours avant le drame, le professeur d’histoire-géo avait montré des caricatures du prophète Mahomet à sa classe, dans le cadre d’un cours sur la liberté d’expression. Un parent d’élève musulman avait porté plainte, et vendredi, le professeur a donc été victime d’un acte de barbarie, devant le collège de Conflans-Ste-Honorine, où il enseignait. Depuis, toute la communauté éducative est sous le choc.

Plusieurs rassemblements ont eu lieu hier, pour rendre hommage à la victime. C’était le cas notamment devant la sous-préfecture de Boulogne, ou sur le parvis des droits de l’homme à Dunkerque :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X