Le premier dépistage est à réaliser à 25 ans.

90% des cancers du col de l’utérus pourraient être évités. Deux armes permettent de lutter contre cette maladie.

D’abord, la vaccination contre le papillomavirus, qui est à l’origine de ce cancer. Ensuite, le dépistage, qui permet de détecter les lésions précancéreuses ou cancéreuses. Dans la région des Hauts-de-France, seules 54% des femmes se font dépister, c’est moins que la moyenne nationale.

Marie-Laure Forzy est le médecin coordinateur du centre régional de coordination du dépistage des cancers pour les Hauts-de-France.

 

Le premier dépistage est à réaliser à 25 ans, un second à 26 ans, puis c’est tous les 3 ans jusqu’à 30 ans, puis tous les 5 ans de 30 à 65 ans. Ne passez pas à côté !

 

X
X