© deltafm

Vers 9h30 ce mardi, un bateau de pêche anglais prévient les secours qu’une embarcation est en train de se retourner au large de Loon-Plage, avec une vingtaine de personnes à son bord. Très vite, le Cross Griz Nez lance les secours, avec plusieurs bateaux, un hélicoptère de l’armée belge est même dépêché sur place. Le bilan humain est terrible, sans doute l’un des pires de ces dernières années dans la Région. 18 migrants sont récupérés par les secours, dont 14 en état d’hypothermie. Les 4 autres victimes : un homme, une femme et deux enfants de 5 et 8 ans sont décédés. Un nourrisson serait tombé à l’eau d’après plusieurs témoignages, mais sans aucune certitude. Les recherches se poursuivent. D’après la Préfecture, le bilan n’est que provisoire…

Le sous-préfet de Dunkerque, Hervé Tourmente :

Depuis le début de l’année, près de 5.000 migrants ont tenté la traversée de la Manche et de la Mer du Nord pour rejoindre l’Angleterre. Les problématiques restent les mêmes, quasiment du trafic d’êtres humains de la part des passeurs. Une enquête est d’ailleurs ouverte.

Sébastien Piève, procureur de Dunkerque, ouvre une enquête sur les circonstances de l’accident : 

Les images de pompiers : 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X