Face aux agressions et mutilations que touchent de nombreux animaux depuis plusieurs semaines, la gendarmerie nationale vous invite à recenser votre ou vos chevaux via un formulaire. Le but : rendre plus efficients les services de surveillance de la gendarmerie, et plus facile le contact du propriétaire si nécessaire. Les autorités qui recommandent aussi aux propriétaires de surveiller quotidiennement les journaux, de ne pas laisser un licol quand l’animal est au pré et signaler tout comportement suspect.

X
X