Quels lieux seront concernés ?
A partir de lundi, les « magasins de vente, centres commerciaux, administrations, banques et marchés couverts » s’ajoutent à la liste des lieux où le port du masque était déjà prévu pour lutter contre le Covid-19, détaille la Direction générale de la santé dans un texte consulté par l’Agence France-Presse.

Les salles de réunions et de spectacle, cinémas, restaurants, hôtels, salles de jeux, établissements d’enseignement, centre de vacances, bibliothèques, lieux de culte, établissements sportifs couverts, musées, gares et aéroports étaient en effet déjà concernés, « parfois avec des règles spécifiques », rappelle-t-elle.

Dans quels lieux le masque est-il déjà obligatoire ?
Depuis le déconfinement, le port du masque est recommandé, voire obligatoire dans certaines circonstances. Dans les métros, bus et tramways, il est obligatoire, sous peine d’une amende de 135 euros. Tout comme dans les taxis et les VTC, pour les chauffeurs et les voyageurs, si le véhicule ne dispose pas de protection en Plexiglas. Concernant les trains, si la restriction d’utilisation d’un siège sur deux a été levée, les voyageurs doivent porter un masque en permanence, en gare et à bord. Pour accéder aux musées et monuments, le port du masque est également déjà obligatoire.

Quelle sanction pour les récalcitrants ?
La DGS a fait savoir que “le non-respect de (la) mesure pourrait être susceptible, comme c’est le cas dans les autres lieux où le port du masque est obligatoire, notamment les transports, d’une contravention de 4ème classe” qui est définie par une amende forfaitaire de 135 euros.

X
X