Lors de sa conférence de presse ce jeudi matin, le Premier Ministre Jean Castex, accompagné de quatre ministres, Olivier Véran (Santé), Roselyne Bachelot (Culture), Alain Griset (PME), Elisabeth Borne (Travail), a précisé les annonces d’Emmanuel Macron concernant les mesures d’allégement du confinement.

Il est revenu sur la réouverture ce samedi de tous les commerces, les grandes surfaces pourront aussi rendre accessibles les rayons fermés ces dernières semaines. Pour les commerces, la jauge d’accueil est donc revue : 8m² par client. Une jauge qui ne prend pas en compte le personnel du magasin, et précision utile : une même famille est comptée comme un seul client. Chaque commerce devra établir un sens de circulation, procéder au renouvellement de l’air, disposer de gel hydroalcoolique, et informer sur sa capacité d’accueil. Les établissements de plus de 400m² devront prévoir une personne pour le comptage des clients. Enfin tous les commerces peuvent étendre leurs heures d’ouverture jusqu’à 21h, et les ouvertures le dimanche seront facilitées.

Autre annonce de Jean Castex, les agences immobilières pourront reprendre les visites de biens dès ce samedi, dans le respect des protocoles sanitaires. Pour les auto-écoles, les cours de conduite sont aussi autorisés avec masques et gel hydroalcoolique. En revanche, les cours de préparation au code de la route restent en distanciel.

Concernant l’élargissement du périmètre de sortie, étendu à 20km et à 3h dès ce samedi. Le Premier Ministre a rappelé que le dispositif n’était pas fait pour se rendre dans sa famille ou voir ses amis. Mais il peut permettre à tous de faire du sport en extérieur, de façon individuelle. Le Premier Ministre citant notamment la pratique de l’équitation, du tennis, du golf, de la pêche ou encore de la chasse. 

A propos des lieux de culte, la jauge reste dans un premier temps limitée à 30 personnes. Mais au fur et à mesure des semaines, jusqu’au 15 décembre, elle pourra évoluer en fonction de la capacité d’accueil, des mètres carrés des édifices

Au 15 décembre, date de déconfinement, si la situation sanitaire le permet, l’attestation de déplacement ne sera plus obligatoire en journée, mais elle sera toujours nécessaire sur le temps du couvre-feu, entre 21h et 7h du matin. Pour les établissements culturels (musées, cinéma, salles de spectacles) quelques précisions pour leur réouverture mi-décembre. Il s’agira de revenir sur les protocoles sanitaires mis en place en octobre au moment du couvre-feu : port du masque obligatoire pendant toute la séance, groupes de six personnes maximum et distanciation entre les groupes. Une tolérance sera aussi de mise pour les déplacements après 21h. Si votre séance de cinéma ou spectacle se termine après l’heure de couvre-feu, votre ticket d’entrée fera office d’attestation de déplacement. Les séances devraient tout de même être avancées pour se terminer autour de 21h, mais pas beaucoup plus tard. Toujours dans le domaine culturel, les conservatoires pourront reprendre leur cours dès le 15 décembre, à l’exception des cours de chant. 

A propos du sport amateur, les activités extra-scolaires en intérieur et extérieur pourront reprendre le 15 décembre pour les enfants. Pour les adultes, il faudra attendre le 20 janvier pour les sports en salle, sport collectif, ou avec contact. De même pas de ski pendant les vacances de Noël. Les stations seront ouvertes et pourront accueillir des visiteurs, mais les remontées mécaniques resteront fermées. Décision prise par le gouvernement au regard de la situation sanitaire et de la prise en charge hospitalière dans les secteurs concernés. Un dispositif devrait être mis en place pour permettre la réouverture en janvier. 

Jean Castex et Elisabeth Borne, ministre du travail, ont évoqué les aides développées pour soutenir les entreprises et salariés. Les saisonniers, intérimaires, et personnels employés en “extra” dans les restaurants ou l’événementiel seront mieux pris en charge. Ils pourront bénéficier de 900€ par mois entre novembre et février s’ils ont travaillé à hauteur de 60% en 2019.

Les jeunes ne sont pas oubliés, face à la raréfaction des petits boulots, le gouvernement va mettre en place 20.000 jobs étudiants pour soutenir les décrocheurs. Les aides d’urgence du CROUS seront doublées et devraient toucher 45.000 jeunes. De même des aides sont prévues pour les jeunes en recherche d’un premier emploi avec un meilleur suivi de Pôle emploi ou de l’APEC, des aides allant jusqu’à 500€ par mois seront aussi débloquées. 

Les entreprises aussi voient les dispositifs d’aide renforcés comme l’a annoncé mardi soir Emmanuel Macron. Les entreprises fermées administrativement ont le choix entre percevoir 10.000€ par mois ou toucher une somme allant jusqu’à 20% du chiffre d’affaire de 2019. Les sociétés qui ne sont pas sous le coup de fermeture administrative, mais qui perdent 50% ou plus de leur chiffre d’affaire, pourront aussi bénéficier d’aide à hauteur de 15 ou 20% de leur chiffre d’affaire. 

Pour les bars et restaurants, fermés jusqu’au 20 janvier, le Premier Ministre évoque un accompagnement financier, mais prévoit aussi de faire de 2021 “l’année de la gastronomie française”. Une mesure qui pourrait conduire à des aides pour moderniser les outils et soutenir les restaurateurs durement touchés.

Enfin la semaine prochaine, lors d’une nouvelle intervention, le gouvernement devrait préciser les modalités et la stratégie de vaccination en France. Des recommandations seront aussi faites aux français pour la période des fêtes en famille. Rappelons que les voyages touristiques seront à nouveau autorisés entre régions et même à l’étranger, mais en prenant en compte les dispositifs existants dans les différents pays.

X
X