© Ministère du travail

Evolution de la prise en charge de l’activité partielle au 1er juin 2020. Le ministère du Travail annonce cet après-midi que les conditions de prise en charge de l’indemnité d’activité partielle, le chômage partiel, vont être revues, pour accompagner cette reprise. L’indemnité versée au salarié est inchangée : pendant l’activité partielle, vous percevez 70% de votre rémunération brute, environ 84% du salaire net), et au minimum le SMIC net. La prise en charge de cette indemnité par l’Etat et l’Unédic sera de 85% de l’indemnité versée au salarié, dans la limite inchangée de 4,5 SMIC. Les entreprises vont ainsi être remboursées de 60% du salaire brut, au lieu de 70% actuellement.

Conformément aux engagements pris dans le cadre du comité interministériel du Tourisme du 14 mai dernier, les secteurs faisant l’objet de restrictions législatives ou réglementaires particulières en raison de la crise sanitaire, continueront à bénéficier d’une prise en charge à 100%.

Par ailleurs, Edouard Philippe présentera jeudi les suites du déconfinement. Le Premier ministre prendra la parole dans l’après-midi suite à un conseil de défense autour d’Emmanuel Macron. 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X