Le Premier Ministre a annoncé ce jeudi soir la prolongation du confinement “pour les 15 prochains jours”, précisant qu’un allègement des mesures pourrait être envisagé dès le 1er décembre si les indicateurs de l’épidémie continuent de s’améliorer. 

Le Premier Ministre a débuté son discours en soulignant l’impact sanitaire “très lourd” de l’épidémie, avec une augmentation des décès au cours des derniers mois, 42 500 Français ayant perdu la vie depuis le début de la crise sanitaire. “Un décès sur 4 est dû au virus” a souligné Jean Castex. “Nous comptons aujourd’hui une hospitalisation toutes les 30 secondes. 40% des personnes admises en réanimation ont moins de 65 ans. Nous avons dépassé, en nombre d’hospitalisations, le pic du mois d’avril”.

Rendant hommage au courage des personnels de santé, le chef du gouvernement a estimé que “les soignants ne  (nous) demandent pas d’augmenter le nombre de lits de réanimation, ils (nous) demandent de tout mettre en oeuvre pour éviter que les malades arrivent à l’hôpital”.

C’est pour atteindre cet objectif que le gouvernement a instauré il y a 15 jours un nouveau confinement. Une mesure qui, selon Jean Castex, porte ses fruits, avec des déplacements domicile-travail 22% inférieurs par rapport au mois de septembre. La fréquentation des transports en commun a également diminué (55% en moins dans le métro parisien). Conséquence: “nous observons une baisse de la circulation du virus, mais nous ne voyons pas encore l’impact sur les hospitalisations, alors que c’est fondamentalement notre objectif”. 

Sur la base de ces premiers résultats, le Premier Ministre et le Président de la République ont pris la décision de maintenir les mesures en place. “Les règles du confinement restent inchangées pour les 15 prochains jours au moins” a annoncé Jean Castex, précisant que les commerces non-essentiels et les restaurants devront rester fermés.

Noël confiné ?

Soucieux de répondre aux interrogations des Français, le Premier Ministre a précisé que “des mesures supplémentaires” pourraient être prises si les indicateurs repartent à la hausse. En revanche, si la situation s’améliore, – comme les modélisations semblent le prévoir – “des premières mesures d’allégement pourraient être mises en place à partir du 1er décembre, mais seraient limitées aux commerces“. Autrement dit: les commerces non-essentiels pourraient rouvrir, mais les salles accueillant du public (théâtre, cinéma, salle de sport, etc.) devraient rester fermées.

Quant aux fêtes de fin d’année, le Premier Ministre a averti qu’elles seraient différentes des autres années. “On pourra se retrouver avec les siens, mais il ne serait pas raisonnable d’organiser des grandes fêtes avec des dizaines de personnes” a déclaré Jean Castex.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X