© Delta FM, illustration

Face à la hausse du prix des carburants, le coup de pouce promis par le Gouvernement se confirme…

Le prix à la pompe du litre d’essence dépasse régulièrement les 2€ depuis plusieurs semaines. Le Premier ministre avait évoqué un coup de pouce de l’État. Le décret vient d’être publié. Alors ce coup de pouce, comment ça se passe?

Sont tout d’abord concernés le gazole, le gazole pêche, le gazole non routier (GNR), les essences (SP95, SP98-E5, SP-95-E10), le gaz pétrole liquéfié carburant (GPL-c), le gaz naturel véhicule (GNV) sous forme comprimée (GNC) ou liquéfiée (GNL), le super-éthanol (E85) et l’éthanol diesel (ED95).

La remise sera de 15 centimes d’euros hors taxe par litre pour les essences et gazoles, de 15 euros par MWh pour les gaz naturels carburant et de 29,13 € pour 100 kg net pour le GPL-c. Pour mettre en œuvre cette remise, une subvention de 15 centimes d’euros hors taxe (ou du montant susmentionné pour le GNC et GPL-c) sera versée aux « metteurs à la consommation », c’est-à-dire les distributeurs les plus en amont du système. L’aide est ensuite rétrocédée aux stations-service ou aux professionnels, et répercutée jusqu’au consommateur final. En fait, quand vous arriverez à la pompe, la remise sera déjà faite.

La baisse devrait être effective à partir du 1er avril, ce vendredi. Le dispositif est prévu pour l’instant pour les quatre prochains mois.

 


X
X