Nouvelle allocation du Président de la République ce soir face au Coronavirus. Si le confinement reste la règle, il est allégé, avec la réouverture des commerces dès samedi, l’allongement de la distance de balade. Par contre, les bars et restaurants resteront fermés jusqu’au mois de Janvier 2021 minimum…

Une bonne nouvelle pour débuter cette allocution. Selon le Président de la République, le pic de la deuxième vague est derrière nous, la progression du virus est freiné. Il est évidemment toujours là. 50.000 personnes sont mortes de la Covid-19 en France depuis le début de la crise. Certaines régions restent fortement touchées. L’objectif du chef de l’Etat reste la barre des 5.000 nouvelles contaminations par jour maximum, nous en sommes encore loin. Pour y arriver mais continuer à vivre, un calendrier est mis en place.

Ce samedi 28 novembre

Le confinement adapté. L’attestation reste de vigueur, il faut le plus possible rester à la maison, télétravailler. Mais vous pouvez vous promener non plus à 1 kilomètre, mais à 20 kilomètres de chez vous, 3 heures maximum. Les cultes vont pouvoir reprendre. Surtout, les commerces vont enfin rouvrir, de même que les services à domicile. Activités sportives extérieures possibles, les bibliothèques vont aussi être de nouveau disponibles. Jusque 21h pour tout le monde.

Soulagement des commerçants de la Région, même si ceux qui peuvent rouvrir n’oublient pas leurs camarades, toujours fermés, comme les restaurateurs. Frédéric Deprez, de Dk’Hôtesse Dk’Comm à Dunkerque :

Le 15 décembre

Si au 15 décembre nous sommes arrivés au 5.000 cas par jour, le confinement pourra être levé. “Nous pourrons passer Noël en famille, mais ça ne sera pas des vacances comme les autres” prévient Emmanuel Macron. Les salles de cinéma, les musées, les théâtres pourront rouvrir. Impossible de faire ce que l’on veut malgré tout, avec un couvre-feu de 21h à 7h.

Le 20 janvier

Retour des fêtes de fin d’année, il faut 15 jours pour vérifier où en est le virus, c’est sa période d’incubation. Si la situation s’améliore, les bars et les restaurants, les salles de sports pourront rouvrir. Le couvre-feu sera décalé à 22h. Les lycées ne seront plus obligés d’être en demie-classe.

Début février

Ce sera au tour des universités, des écoles supérieures, de pouvoir de nouveau accueillir les étudiants. Quasiment un an après leur fermeture.

La stratégie et le vaccin

Comment faire pour assurer cet objectif, combattre le virus? Le chef de l’Etat en appelle à notre responsabilité, ne pas être trop nombreux à la maison lors du déconfinement, respecter les gestes barrières… Deuxième outil, la stratégie tester – alerter – protéger – soigner. Tout faire pour avoir 24h maximum entre le test et le résultat. Isolement des personnes contaminées. Troisième outil, c’est le vaccin. La stratégie repose sur plusieurs vaccins. Un premier sera disponible dès la fin de l’année, un deuxième au printemps. Un comité sera créé pour assurer cette campagne de vaccination, en collaboration avec les collectivités locales, les hôpitaux, les maisons de retraites. Les premiers vaccinés seront les plus fragiles. La vaccination ne sera pas obligatoire.

La crise économique

De nouvelles mesures sont mises en place. Tous les établissements qui ne peuvent toujours pas ouvrir avant le mois de Janvier, bars, restaurants, discothèques, salles de sport, parcs d’attractions… pourront se voir verser une somme équivalent à 20% de leur chiffre d’affaire de l’année 2019 si l’aide de 10000€ ne suffit pas. Les familles les plus précaires mais aussi les étudiants boursiers vont être aidés. Le chômage partiel va continuer au moins jusqu’au 20 janvier.

X
X