Le calendrier du déconfinement présenté par le président de la République ce jeudi peut nous faire espérer des jours meilleurs, mais il est soumis à condition : que la situation sanitaire ne se dégrade pas. Le taux d’incidence sera pris en compte sur chaque territoire avec un seuil à ne pas dépasser, à savoir 400 cas pour 100.000 habitants. Si ce taux est dépassé ou si les services de réanimation venaient à saturer à nouveau, des “freins d’urgence” pourront être activés dans les territoires concernés.

X
X