Le Premier Ministre Jean Castex a annoncé ce jeudi soir un couvre-feu à 18h généralisé à l’ensemble du territoire national. Une mesure qui entrera en application dès samedi.

« Le virus continue de circuler activement partout en Europe » a rappelé Jean Castex en préambule de sa prise de parole. En France, nous avons été l’un des premiers pays touchés par cette deuxième vague« , rappelant que « la stratégie [de prolonger certaines mesures] a été la bonne« 

Evoquant une situation « préoccupante mais qui s’est stabilisé« , le chef du gouvernement a indiqué que 24 769 personnes étaient hospitalisées ce jeudi de la Covid en France, dont 2711 en réanimation. « Nous avons pu passer les fêtes de fin d’année sans flambée épidémique » a souligné Jean Castex.

Néanmoins, deux variants ont été identifiés. « Le premier, venu d’Angleterre, est plus contagieux, et notamment chez les enfants » a expliqué Olivier Véran, Ministre de la Santé. « Nous mettons tout en œuvre pour empêcher la diffusion de ce variant et nous exigeons des tests avant le départ pour toutes les personnes venant d’Angleterre ».

Face à la menace de ce variant, le Premier Ministre a annoncé un renforcement des contrôles aux frontières. « A compter de lundi, tous les voyageurs qui souhaitent venir en France en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne devront présenter un test négatif avant d’embarquer sur un bateau ou dans un avion. Les personnes devront également s’engager à se mettre à l’isolement pour une durée de 7 jours à leur arrivée en France« .

Le Premier Ministre a également annoncé la mise en place d’un couvre-feu à 18h, dès samedi. « Cette mesure a une efficacité sanitaire. Dans les 15 premiers départements où il a été mis en oeuvre, la hausse du nombre de nouveaux cas y est 2 voire 3 fois plus faible que dans les autres départements métropolitains » a détaillé Jean Castex. « Si nous constatons une dégradation forte de l’épidémie, nous devrions à nouveau décider d’un nouveau confinement«  a prévenu le locataire de Matignon.

Protocole sanitaire renforcé dans les écoles

Les établissements scolaires, eux, resteront ouverts. « Nous sommes fiers que la France soit le pays qui a maintenu le plus de jours d’école pour ses enfants » s’est félicité le Ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer. Néanmoins, le gouvernement a annoncé un renforcement des mesures sanitaires. « Les lycées qui le souhaitent pourront continuer à être en mode hybride au-delà du 20 janvier » a précisé M.Blanquer, c’est à dire une partie des élèves en présentiel et l’autre en distanciel.

  • Des mesures seront prises pour les cantines scolaires. « A l’école primaire, il n’y aura pas de brassage possible entre les classes lors du repas. En dernier recours, il peut aussi y avoir l’option de repas à emporter » a indiqué le Ministre.
  • Les cours de sport en intérieur sont également suspendus. 
  • Des tests antigéniques seront réalisés en milieu scolaire. Objectif: 1 million d’élèves et d’enseignants testés chaque mois.

Retour progressif en présentiel dans les universités

Le gouvernement a également évoqué les dispositifs mis en place à destination des étudiants. « Les étudiants ont le sentiment que la crise sanitaire a volé leur plus beaux moments » a regretté Frédérique Vidal, Ministre de l’enseignement supérieur. « C’est une préoccupation majeure » a déclaré Jean Castex, quelques jours après deux tentatives de suicide d’étudiants. « Nous autoriserons la reprise par demi-groupe des travaux dirigées pour les élèves en première année d’enseignement supérieur à partir du 25 janvier« .

X
X