Samedi soir, Londres jugeait la dernière offre de l’Union Européenne “inacceptable”. Au cœur des débats, il y a le sujet de la pêche qui coince, soit l’accès des pêcheurs européens dans les eaux britanniques. Malgré tout, les négociateurs britanniques et européens jouent les prolongations, et se donnent quelques jours supplémentaires pour tenter d’arriver à un accord.

X
X