Les écoles élémentaires et maternelles rouvrent lundi. Les lycéens et collégiens reprendront en présentiel lundi 3 mai.

Une bonne nouvelle pour commencer : selon le Premier Ministre Jean Castex, la situation sanitaire s’améliore dans le pays, et le “pic de la troisième vague semble être derrière nous”. Actuellement, en France, on compte toujours 7600 personnes hospitalisées en soins critiques dont 6000 pour le covid. Pour continuer à lutter contre la propagation du virus, et notamment, des variants étrangers, les contrôles seront renforcés pour les arrivées du Brésil, du Chili, de l’Argentine, de l’Afrique du Sud et de l’Inde.

Réouverture des écoles

Face à cette amélioration, la réouverture des écoles maternelles et élémentaires est confirmée pour le lundi 26 avril. Pour assurer la sécurité sanitaire lors de cette rentrée, des tests salivaires seront déployés dans les écoles, avec un objectif de 400 000 par semaine (contre 250 000 à la fin du mois de mars). Des autotests seront également déployés à destination des personnels de l’éducation nationale dès la semaine prochaine, et à destination des lycéens dès la semaine du 3 mai. Les classes seront fermées dès le premier cas positif. Pour le reste, le protocole sanitaire strict est maintenu. La classe en plein air est encouragée.

Les collégiens et les lycéens reprendront les cours en distanciel dès lundi puis en présentiel dès le lundi 3 mai. Dans les lycées, les enseignements reprendront en demi-jauge. Les collégiens de 4ème et de 3ème des 15 départements les plus touchés par l’épidémie, dont le Nord, reprendront également en demi-jauge. Les autres reprendront un rythme en présentiel plus classique.

Concernant les examens, le brevet des collèges est maintenu. Pour le baccalauréat, les épreuves sont maintenues, notamment les écrits de philosophie et le grand oral. Les examens de BTS sont maintenus en présentiels, comme les concours à destination des étudiants de Classes Préparatoires.

La vaccination se poursuit

Parallèlement, la campagne de vaccination se poursuit. A la fin de la semaine, 14 millions de personnes auront reçu au moins une première injection. L’objectif à la mi-mai est d’atteindre les 20 millions de vaccinés, puis les 30 millions à la mi-juin. Le gouvernement maintient également l’objectif de proposer la vaccination à toute la population adulte avant la fin de l’été. Le vaccin Johnson&Johnson sera disponible dès samedi et pourra être proposé dans les pharmacies. Pour l’instant, il n’est pas d’actualité de vacciner les enfants. Le gouvernement a également tenu à rassurer sur la vaccination AstraZeneca. Actuellement, 50 000 personnes ont été vaccinées avec ce vaccin.

Le Premier Ministre Jean Castex a mis en avant les différentes étapes envisagées pour lever les restrictions. Dès le 3 mai, les contraintes de déplacement devraient être levées. Les commerces, activités culturelles, sportives et terrasses pourraient rouvrir mi-mai. “Mais compte tenu du contexte sanitaire encore fragile, nous devrons l’organiser de telle sorte qu’elle se fasse par étapes, de manière forcément prudente et progressive”, a expliqué le Premier Ministre.

X
X