Une soixante d’agents Enedis d’Hazebrouck, Saint-Omer, Dunkerque et Calais se sont mobilisés à Holque sur le poste source. Dès 8h30, ils ont mis le poste en heure creuse et ont distribué des tracts aux passants sur la D300. Ils dénoncent notamment un manque de moyens humains et matériels, et revendiquent une hausse du salaire national brut (salaire de base dans l’entreprise au niveau) national qui est gelé depuis deux ans, et des embauches sous le statut d’agents.

Les agents dénoncent notamment une détérioration de leurs conditions de travail qui pourraient avoir des conséquences sur le service rendu à la population. Lolita Lenot, secrétaire général mine-énergie Flandre Artois littoral CGT, nous explique ces revendications :

Une première mobilisation s’était déjà organisée la semaine dernière. Le mouvement pourrait durer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X