A quoi joue Fil Filipov ? Le propriétaire bulgare de l’usine TIM de Quaëdypre sème le doute sur son avenir à la tête de l’entreprise. L’homme d’affaires a réaffirmé vouloir céder son site à un concurrent, Buisard, pour l’euro symbolique. Simple coup de com’ ? Intox ? Coup de pression sur l’Etat et la Région dont les prêts promis au bulgare tardent à arriver dans les caisses de TIM… rien n’est moins sûr. Une réunion se tiendra prochainement entre tous les acteurs du dossier pour éclaircir la situation. Les 400 salariés, eux, sont inquiets, même si le carnet de commandes de leur usine, ne cesse de se remplir.

On croyait que cette question avait trouvé sa réponse il y a quelques mois, avec le rachat prometteur du site de Quaëdypre par l’homme d’affaires bulgare : Fil Filipov. Seulement voilà, des rumeurs insistantes de vente du site circulent. Explications :

X
X