La deuxième offre de reprise de TIM devient de plus en plus concrète. L’industriel bulgare Fil Filipov s’est rendu à Quaëdypre hier, sur le site même de l’usine qui fabrique des cabines d’engins. Une visite pour détailler son projet et les conditions de reprise qu’il va proposer au tribunal de commerce. Il a confirmé reprendre les 471 salariés de TIM, soit la totalité des postes existants à l’heure actuelle. Une offre qui a les faveurs du personnel, même si tout n’est pas encore bouclé. Les offres de reprise doivent être rendues ce vendredi soir (23h59), le tribunal les examinera le 12 juillet.

Cette offre a les faveurs des salariés même si tout n’est pas encore bouclé dans ce projet de reprise. Hier soir, Delta FM a pu joindre Olivier Crespin, délégué CGT chez TIM pour évoquer cette visite :

X