Les forces de l’ordre ont démantelé hier un camp de migrants à Grande-Synthe. Près de 300 réfugiés, dont beaucoup de familles avec des enfants, s’étaient installés au Puythouck, au bout d’une impasse derrière le centre commercial. Ils avaient crée un camp de fortune avec des toiles de tentes et des bouts de bois. Un temps toléré par les forces de l’ordre, le camp a été détruit à coup de pelleteuse hier en fin d’après-midi. Une cinquantaine de migrants, surtout des femmes et des enfants, ont été pris en charge par la police. Ils ont passé la nuit dans un gymnase de Grande-Synthe et seront conduits aujourd’hui dans des CAO. Les autres réfugiés ont pris la fuite. Les forces de l’ordre étaient venues en masse, épaulés par la PAF de Coquelles. L’opération s’est déroulée dans le calme.

Près de 300 réfugiés, dont beaucoup de familles avec des enfants, s’étaient installés au Puythouck , au bout d’une impasse derrière le centre commercial. Reportage :

X