Les chefs d’entreprises dunkerquois soutiennent le port dans son extension… C’est la version basée sur Loon-Plage / Gravelines qui a les faveurs du Medef. Un projet selon eux plus raisonnable, financé à 80% par le grand port maritime, qui peut se faire en plusieurs étapes et qui laisserait 3 000 hectares disponibles pour l’industrie. L’idée du projet “Cap 2020”, c’est de développer le trafic des conteneurs et de récupérer une part des marchés belge et néerlandais… y compris le marché lillois !

Le maitre d’ouvrage a étudié 2 variantes, baptisées “Atlantique” et “Baltique”. Et c’est la version “Atlantique” qui a les faveurs des chefs d’entreprises. Projet qui situerait l’extension au niveau de Loon-Plage / Gravelines, dans le prolongement du quai de Flandre. Patrick Gheerardyn, délégué général du Medef Côte d’Opale :

L’une des ambitions du port de Dunkerque avec cette extension, c’est de rayonner sur le grand Nord, le grand Est, et d’être une porte d’entrée de l’Europe, avec l’idée de récupérer une part des conteneurs passant par la Belgique ou les Pays Bas, y compris le marché lillois :

Le Medef qui a aussi écrit au 1er ministre et à la ministre des transports au sujet de ce projet d’extension, réaffirmant la non-concurrence des ports de Dunkerque et du Havre, et soulignant son importance pour le développement industriel du territoire.

commentaires (0)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X