De la prison ferme pour 2 Grand-Synthoises condamnées pour avoir en 2013 infligé des violences, qui s’apparentent à de la torture, sur une jeune femme et un collégien.

La 1ère victime vient chez une amie où se trouve déjà 2 autres personnes, une femme et un jeune homme, un mineur. De ces deux-là, elle va subir des gifles, une tentative de viol avec une bouteille avant d’avoir la tête plongée dans l’eau.
Quelque mois plus tard, les mêmes bourreaux s’en prennent à un collégien qui sera battu, brulé à la cigarette puis scarifié dans le dos à coups de ciseau. Et tout ça sans aucune raison, les victimes ne sont pas des connaissances des accusés.
Quatre personnes ont été jugées. La principale accusée écope de 2 ans ferme et un an de sursis. Un an ferme et 2 ans avec sursis pour une autre grand-synthoise. Huit mois avec sursis pour la copine qui a regardé sans rien faire. Le mineur est jugé à part.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X