10 000 euros pour retrouver le tueur de phoques. C’est ce que promet l’association Sea Shepherd à toute personne qui les aidera à identifier le ou les auteurs des faits. Il y a quelques jours, deux phoques ont été retrouvés mort, dont l’un abattus au fusil de chasse sur la plage du Touquet, plus un veau marin tué par balle à Oye-Plage dans le Calaisis. Le groupement de défense de l’environnement a porté plainte, dans un climat particulièrement tendu.

Les phoques sont de plus en plus nombreux sur la Côte d’Opale et pour certains, leur présence pose problème. Des pêcheurs du littoral ont créé un collectif il y a maintenant 5 ans. Ils accusent les phoques de manger les poissons. Mais son président, Fabrice Gosselin, le promet, ce ne sont pas les pêcheurs qui ont abattu les phoques :

Le collectif des pêcheurs du littoral devrait déposer une motion auprès du président de la République pour réduire la présence des phoques sur la Côte d’Opale. Selon eux, il est possible de procéder à un abattage puisque le phoque n’est plus une espèce protégée depuis 2 ans.

commentaires (0)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X