Stéphane Pinto, vice-président du comité régional des pêches et Frédéric Drogerys, président du comité départemental des pêches dans le Nord

Les pêcheurs de la Côte d’Opale mettent la pression sur l’Europe. Depuis plusieurs semaines, les marins boulonnais et dunkerquois constatent la présence de nombreux bateaux hollandais avec des chaluts électriques au large de la Côte d’Opale. Une pratique contraire à la réglementation européenne, et qui oblige les pêcheurs locaux à aller à Dieppe pour trouver du poisson. L’Europe doit prendre une décision sur la pêche électrique le 27 novembre. Les marins ont d’ores et déjà prévenu : ils bloqueront le port de Calais s’ils ne sont pas satisfaits.

Les marins hollandais qui viennent pratiquer la pêche électrique dans les eaux françaises, une technique de pêche qui envoie des impulsions électriques au fond de l’eau pour assommer les poissons et les ramener dans les filets. Les pêcheurs de Boulogne, Calais et Dunkerque réclament donc à la commission européenne de réagir :

X