Des Belges, des Belges et encore des Belges. La Côte d’Opale fait le plein de touristes venus du plat pays, en ce moment. Depuis le 1er avril, ce sont les vacances scolaires en Belgique. Et cela se ressent sur les réservations dans les hôtels et les restaurants. Dans le Boulonnais, les Belges représentent en effet la première clientèle étrangère.

Un restaurateur de Bazinghen nous confiait qu’il était complet pendant le week-end de Pâques, et que 80% de sa clientèle était… belge. Les professionnels du tourisme sur la Côte d’Opale ont donc bien compris qu’il fallait chouchouter nos voisins du plat pays.
A Wissant par exemple, l’office de tourisme a adapté ses horaires en focntion des vacances belges en ouvrant 7j/7 même le dimanche.
L’office de tourisme entretient aussi ses relations, en participant aux salons touristiques de Bruxelles, Liège ou bien encore Anvers. Et ses hôtesses d’accueil suivent régulièrement des formations en néerlandais.
D’ailleurs le site Internet de l’office de la Terre des 2 caps, et celui de l’office de tourisme d’Hardelot disposent chacun d’une version anglaise et néerlandaise. Chose étonnante : ce n’est pas le cas de celui de Wimereux.
Enfin, autre point à améliorer selon les offices de tourisme : l’ouverture des musées et les horaires des restaurateurs. Pas toujours conforme au rythme de vie des belges.

X
X