Après les violents affrontements entre migrants hier après-midi, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, présent à Calais depuis hier soir, a annoncé des renforts de CRS et gendarmes mobiles. Deux compagnies supplémentaires vont être déployées à Calais, soit une centaine d’hommes en plus de 6 compagnies déjà présentes. L’Etat devrait aussi prendre en charge les repas pour les migrants d’ici 15 jours. Mesure qui avait été annoncée par le président de la République lors de son déplacement sur la Côte d’Opale mi-janvier. Par ailleurs, concernant les 22 blessés, 5 ont été touchés par balles, et pour 4 d’entre eux le pronostic vital est engagé, le dernier se trouve en état d’urgence absolue et a été transféré à Lille.

Le ministre a passé la nuit à Calais et ce matin, lors d’une conférence de presse, a annoncé l’arrivée de 2 compagnie de CRS et gendarmes mobiles pour renforcer les 6 compagnie déjà en place. Des forces de l’ordre qui font face à des tensions de plus en plus grave avec les migrants :

Après les accords passés récemment avec la Grande Bretagne, aucuns migrants présents sur la côte ne se rendra outre manche et le gouvernement ne prendra que des mineurs isolés se trouvant dans d’autres villes de France. Et pour écarter les associations d’entraide, l’Etat va prendre en charge les repas :

commentaires (0)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X