Les pêcheurs de Dunkerque, Calais et Boulogne ont été reçus en sous-préfecture de Boulogne ce lundi après-midi. Ils ont participé à une réunion pour mettre en place les aides financières promises par l’Etat et la Région des Hauts-de-France. Il y a 2 semaines, les pêcheurs artisans de la Côte d’Opale avaient manifesté pour réclamer des aides publiques et ainsi faire face à la baisse de leur chiffre d’affaire, provoquée par la pêche électrique et la mauvaise météo. Pour se faire entendre, les fileyeurs avaient bloqué le port de Calais et brûlé des pneus sur le port de Boulogne. Une action qui a engendré plusieurs millions d’euros de perte pour les entreprises portuaires. Le président de la société des ports du détroit pourrait porter plainte.

Le président des ports de Calais et Boulogne envisage de porter plainte contre les pêcheurs. Deux semaines après la grève des fileyeurs, Jean-Marc Puissesseau ne décolère pas. Selon lui, le blocage des ports de Boulogne et Calais a fait perdre plusieurs millions d’euros à la société des ports du détroit. Pour obtenir réparation, il pourrait attaquer les pêcheurs en justice. Explications :

X
X