Frédéric Cuvillier est en colère. Le maire de Boulogne ne comprend pas pourquoi l’Etat a suspendu le dossier d’éolien offshore au large de la Côte d’Opale. Le projet consistait à implanter un parc d’éoliennes en mer, à quelques kilomètres du Touquet. Le port de Boulogne serait alors devenu un site de maintenance des éoliennes. Dans un communiqué, Frédéric Cuvillier juge que cette décision de mettre le dossier entre parenthèse est « une erreur d’aménagement du territoire » et « invite l’Etat à tenir le cap sur le développement des énergies marines renouvelables ».

Le projet d’éoliennes en mer au large de la Côte d’Opale est mis entre parenthèse… et ça met Frédéric Cuvillier en colère. L’annonce a été faite à la fin du mois dernier par le préfet de région et le préfet maritime. Ils estiment que les conditions de lancement d’un appel d’offres pour l’implantation d’éoliennes au large du Touquet ne sont pas réunies. Le projet est donc suspendu :

X