La résidence des AV6, dans le quartier de Beaurepaire

L’année 2018 s’annonce peu réjouissante pour Habitat du Littoral et les Boulonnais à la recherche d’un logement social… Le bailleur s’attend à perdre plus de 2 millions d’euros de recettes locatives cette année suite à l’application de la loi de finance. De l’argent en moins, ça veut dire de nouveaux projets qui ne verront peut-être pas le jour dans les prochaines années. C’est aussi des rénovations en moins, de même pour certains services d’entretien, ou de sécurité.

Philippe Charton, directeur d’Habitat du Littoral, a présenté ses vœux pour la nouvelle année. Une année qui sera marquée par la perte de plus de 2 millions d’euros de recette, une perte qui aura des conséquences sur les futurs projets et l’entretien des bâtiments existants :

En 2008, Habitat du Littoral a déjà à traiter 2.000 demandes de logements sur le Boulonnais :

X
X