Photo d'archive

La ville d’Arques a voté son budget vendredi soir. Et les discussions ont été compliquées. L’opposition a demandé un vote à bulletin secret pour plusieurs délibérations relatives au budget. Et le contexte était particulièrement tendu.

Plusieurs points ont suscité de vives discussions entre l’opposition et la majorité en place… D’abord, l’augmentation des impôts. Le taux de taxe sur le bâti passe de 20 à 21% en 2018 et les autres taux restent inchangés. Joël Duquennoy, l’ancien maire, insiste sur le fait que cette augmentation de 1 point signifie une augmentation de 6% pour les Arquois. Les anciens de la majorité rappellent, quant à eux, la promesse non tenue de ne pas les augmenter.
Autre point d’accrochage : la capacité de désendettement de la ville. Il y a quelques semaines, lors du rapport d’orientation budgétaire, la majorité mentionnait une dizaine d’années. Vendredi soir, on parlait de 6,3 ans… Caroline Saudemont le justifie en disant “C’est un budget sérieux qui a été retravaillé depuis”.
Plusieurs délibérations relatives au budget ont été votées à bulletin secret à la demande de l’ancien maire Joël Duquennoy. Et la majorité s’est retrouvée un peu fragilisée… Avec 11 ou 12 votes contre, auxquels s’ajoutaient 1 ou 2 nuls, soit plus que celles de l’opposition.

X
X