Audomarois

14 février 2024 à 6h48 par Lucas Labaere

Après l'Union Européenne, l'Etat offre à son tour une enveloppe de plusieurs millions d'euros à la cimenterie de Lumbres

Les travaux du projet de décarbonation de l'usine doivent démarrer au second trimestre 2024.

Les travaux de la cimenterie de Lumbres vont débuter en 2024.
Les travaux de la cimenterie de Lumbres vont débuter en 2024.
Crédit : Delta FM

Le projet de décarbonation de la cimenterie de Lumbres doit démarrer dans quelques mois.

Et avant le lancement des travaux, 40 millions d’euros de l’État viennent d’être confirmés. 

Après l’autorisation environnementale de la préfecture en fin d’année, le projet de décarbonation de l’usine, aussi appelé projet K6, est plus que jamais d’actualité à la cimenterie.

Comme l’avaient espéré les responsables d’EQIOM, après la subvention de plus de 150 millions d’euros de l’Union Européenne en juillet 2022, c’est cette fois l’État qui a apporté une enveloppe de 40 millions d’euros dans le cadre du Plan de relance.

Les dirigeants de l’usine souhaitent via ce projet réduire les émissions de CO2 et supprimer l’utilisation de combustibles fossiles de la cimenterie.

Une nouvelle ligne de production de clinker devrait voir le jour au cours des travaux. Cela augmentera la productivité de la cimenterie tout en permettant à EQIOM d’atteindre son objectif de 80% de substitution des combustibles fossiles en 2027. Dès 2026, cette nouvelle ligne permettra de fournir de nouveaux ciments à faible teneur en carbone. L’usine espère pouvoir capturer le carbone dans le futur.

Les travaux doivent débuter à partir du second trimestre 2024 et se termineront à la fin de l’été 2026.

Dans le même temps, le public est de nouveau appelé à s’exprimer. Une consultation est cette fois lancée concernant la modification du mode de fonctionnement de la carrière. Rendez-vous en mairie de Lumbres jusqu’au 1er mars.


 

 SHOPPING