Le Dunkerquois veut développer les circuits courts, l’agriculture locale, pour produire les repas des écoliers. Actuellement, les élèves de Ghyvelde, des Moëres, et certains de Coudekerque-Branche profitent déjà de repas « maison » préparés par un chef. Des menus de saison, avec par exemple des légumes de Rosendaël, de la viande des Moëres, du pain de Warhem… La CUD voudrait étendre le dispositif à toutes les écoles, soit 8 000 repas. Et pour cela, il va falloir structurer le milieu agricole, produire plus… et aussi produire bio, car c’est l’objectif à long terme. De quoi créer de l’emploi sur le territoire.

Bientôt vos enfants rentreront à la maison et vous demanderont des épinards, de la salade ou encore des endives… et ce sera grâce à la cantine de leur école. Depuis quelques années, à la cuisine centrale de Ghyvelde, on crée sur place des menus pour les écoliers et les seniors. Un dispositif qui s’étend sur le Dunkerquois. Reportage :

commentaires (0)

X