La porte de la Briqueterie est visible depuis le boulevard de la République, à Dunkerque

La porte de la Briqueterie, chef d’œuvre industriel ,construit au début du XXème siècle et à l’abandon à Rosendaël, va-t-elle être détruite. Elle risque de s’effondrer, elle a besoin de travaux, environ 150 000 €, la ville de Dunkerque veut bien payer. Problème, elle n’en est pas propriétaire et n’a pas pu négocier avec la famille son rachat. Des propriétaires qui souhaitent justement la détruire cette semaine. La ville attend une réponse de l’Etat pour son classement.

La porte de la Briqueterie appartient à une famille, qui a déposé un permis de détruire, accepté tacitement par la ville, personne n’a refusé ce permis… La famille en question vient d’annoncer qu’elle allait la détruire cette semaine. Alors, les élus essaient de se mobiliser pour la sauver. Le maire délégué de Rosendaël, Jean-François Montagne :

Contactée par Delta FM, la propriétaire confirme sa volonté de détruire cette porte. Elle s’avoue septique sur son classement. Elle-même avait contacté les bâtiments de France il y a deux ans, ces derniers lui avaient signifié leur peu d’intérêt pour la porte. Les négociations vont donc continuer en attendant une réponse de l’Etat.

commentaires (0)

X