Benoit Cochelin est installé en Chine depuis un mois

Depuis la Chine, Benoit Cochelin a décidé de remettre les choses au clair pour Delta FM. Mis en cause après avoir fermé ses 3 boulangeries dans la précipitation, le chef d’entreprise a donné sa version des faits. Des charges trop importantes, un manque de soutien de la part des banques et une rupture douloureuse ont précipité son choix de baisser définitivement le rideau. Il affirme que les salariés étaient au courant de la fermeture imminente, même s’il concède la brutalité de l’annonce. La liquidation sera prononcée le 26 janvier. Benoit Cochelin l’assure : tout le monde sera payé. Le boulanger pâtissier est désormais employé par un chef français à Shanghai.

Propriétaire de trois boulangeries dans le Dunkerquois, un jeune boulanger pâtissier a décidé de tout quitter après une rupture sentimentale. Un ras le bol du système français où la réussite est vu d’un mauvais œil. La rédaction l’a joint au téléphone, depuis la Chine, où il est installé depuis un mois :

commentaires (0)

X