Accueil > L'INFO EN FRANCE ET DANS LE MONDE

Madrid : Podemos, allié de Syriza, rassemble des dizaines de milliers de personnes

31/01/2015 à 00:00 - Mise à jour le 31/01/2015 à 17:59
Des manifestants lors de la "Marche du changement" organisé par le parti d'extrême gauche Podemos dans les rues de Madrid, le 31 janvier 2015 (© Gerard Julien - AFP)

Au cri de "Oui, c'est possible!", des dizaines de milliers de partisans du parti antilibéral Podemos ont manifesté samedi dans les rues de Madrid leur volonté de renouveler la politique en Espagne, en année électorale, après la victoire de Syriza en Grèce.

Madrid (AFP)

"Le vent du changement a commencé à souffler sur l'Europe", a déclaré Pablo Iglesias, le leader du parti, devant une foule compacte réunie place de la Puerta del Sol dans le centre de Madrid, brandissant drapeaux grecs et républicains de la gauche espagnole.

Auparavant, les manifestants ont défilé depuis la place de Cibeles, à moins de deux km, où ils avaient conflué par dizaines de milliers, pour une "grande marche pour le changement" dans le centre historique de la capitale.

La foule a écouté avec ferveur Pablo Iglesias, 36 ans, et sa jeune équipe, en scandant régulièrement, poing droit levé, "Si se puede, si se puede!(Oui, c'est possible!)".

Podemos, qui signifie comme Syriza "Nous pouvons", dénonce la haute finance, l'austérité et l'establishment accusé de corruption, la "caste", qui aurait laissé le peuple dans une situation "d'humiliation et d'appauvrissement".

"Tic tac, tic tac, c'est l'heure du changement", lisait-on aussi sur les calicots de manifestants débarqués de bus des quatre coins de l'Espagne sous un froid soleil d'hiver.

En Espagne, "les privilégiés ont rompu le pacte de coexistence", a lancé Iñigo Errejon, 31 ans, le numéro deux de Podemos. "Nous sommes venus célébrer le fait qu'en 2015, le peuple va recupérer la souveraineté!".

C'est dans ces rues qu'est né le 15 mai 2011 le "mouvement des indignés" contre l'austérité qui a secoué l'Espagne pendant trois ans.

La marche intervient moins d'une semaine après la victoire électorale du parti de gauche Syriza, dont les dirigeants ont régulièrement fait campagne aux côtés de ceux de Podemos.

Issus de deux des pays européens ayant vécu le plus durement la crise, avec encore plus d'un cinquième de leur population active au chômage, Podemos et Syriza partagent le même rejet de la "troïka" (Banque centrale et commission européennes, Fonds monétaire international).

Ils appellent à mettre fin à l'empire de la finance internationale qui, selon eux, oublie l'humain et à poser la question d'une restructuration de la dette.

"Le problème, c'est un modèle de pays qui a fait travailler l'Etat contre la société", et la "minorité (qui) engraissait ses comptes bancaires pendant que la majorité voyait les siens fondre", a lancé Pablo Iglesias, queue de cheval et chemise blanche. "Ca c'est la corruption".

"Je n'accepte pas cette idée d'une Espagne noire que certains veulent dépeindre", a réagi depuis Barcelone le chef du gouvernement Mariano Rajoy (droite), en espérant que le radicalisme "si à la mode" en Espagne ne durera pas longtemps.

Ce rassemblement est organisé à moins d'un an des législatives en Espagne et à quatre mois d'élections régionales où Podemos présentera ses candidats.

Le parti, fondé il y a tout juste un an, a créé la surprise dès mai 2014 en obtenant 1,2 million de voix, et cinq députés, aux élections européennes.

Depuis, son ascension dans les sondages a été fulgurante, dépassant régulièrement le Parti socialiste et parfois même les conservateurs du Parti populaire au pouvoir.

- Un changement pour de vrai -

"Je crois que le changement tant attendu, depuis si longtemps, va enfin se produire", a déclaré Blanca Salazar, une aide gériatrique de 53 ans, au chômage depuis trois ans.

Elle était venue de Bilbao (nord-ouest) en voiture avec ses cousins et son mari "qui gagne mille euros par mois dans une imprimerie".

"Nous voulons changer les choses en partant de la base, des gens", explique aussi Juan Francisco Pacheco, au chômage depuis deux ans. "J'espère que Podemos pourra changer le système".

Après trois ans d'une crise dévastatrice, l'Espagne a connu un début de reprise en 2014, mais dans 1,79 million de foyers, personne n'a de travail.

Les partis traditionnels eux, sont secoués par des scandales de corruption éclaboussant aussi syndicats, célébrités et jusqu'à la fille du roi Juan Carlos qui a abdiqué en juin dernier en faveur de son fils Felipe VI.

 
Par Anna CUENCA, Daniel SILVA (© 2015 AFP)
 
 
 A LIRE AUSSI
Madrid : Podemos, allié de Syriza, rassemble des dizaines de milliers de personnes
Au cri de "Oui, c'est possible!", des dizaines de milliers de partisans du parti antilibéral Podemos ont manifesté samedi dans les rues de Madrid leur volonté de renouveler la politique en Espagne, en année électorale, après la victoire de Syriza en Grèce.
Ukraine : les pourparlers de paix débutent à Minsk avec l'espoir d'un cessez-le-feu
Les pourparlers de paix destinés à conclure un accord de cessez-le-feu "contraignant" pour l'Est séparatiste de l'Ukraine ont débuté samedi à Minsk, sur fond du regain de violences qui ont coûté la vie à 15 soldats ukrainiens.
Les dirigeants grecs calment le jeu avant de partir compter leurs alliés en Europe
Le gouvernement grec a tenté samedi de calmer l'inquiétude qui a accueilli ses premières annonces, avant d'entamer ce week-end par Paris une tournée européenne destinée à compter ses alliés dans son offensive anti-austérité, mais avec Berlin, le dialogue de sourds se poursuit.
Italie : Mattarella président, victoire éclatante pour Renzi
Le juge constitutionnel Sergio Mattarella a été élu samedi président de la République italienne, à une large majorité, une victoire éclatante pour le chef du gouvernement Matteo Renzi.
La France et le Maroc rétablissent leur coopération judiciaire et anti-jihadiste
La France et le Maroc ont décidé samedi de "tourner la page" de près d'un an de brouille diplomatique, en rétablissant leur coopération judiciaire et anti-jihadiste, un réchauffement que le président François Hollande et le roi Mohammed VI pourraient concrétiser par une rencontre à Paris.
Un projet hôtelier destiné aux jeunes ouvre à Paris, pour "combler un vide"
"Pas un hôtel, pas une auberge de jeunesse": Generator, établissement "design" aux 950 lits destinés aux baroudeurs sillonnant l'Europe avec leur sac à dos, mais aussi aux familles et hommes d'affaires, ouvre dimanche en plein c?ur de la rive droite branchée parisienne.
Nigeria : l'aviation tchadienne bombarde la ville de Gamboru, tenue par Boko Haram
L'aviation tchadienne a bombardé samedi la ville nigériane de Gamboru, située à la frontière camerounaise et tenue depuis plusieurs mois par le groupe islamiste Boko Haram, a-t-on appris de sources sécuritaires tchadiennes et camerounaises.
Intempéries : électricité quasi-rétablie, risques d'avalanches dans les Pyrénées
L'électricité était presque rétablie dans le sud-ouest samedi après les fortes rafales des dernières 48 heures qui ont fait 11 blessés, mais la vigilance orange restait de mise jusqu'à lundi pour quatre départements de la région, avec localement un fort risque d'avalanches.
Open d'Australie : Serena Williams un peu plus loin dans la légende
Serena Williams a un peu plus ancré son nom dans la légende du tennis en remportant un 19e titre majeur après avoir encore fait souffrir Maria Sharapova en finale de l'Open d'Australie, samedi à Melbourne.
Los Angeles, la "capitale" américaine des SDF, compte ses sans-abris
"On ne s'approche pas d'eux, on essaie de ne pas les déranger car beaucoup dorment déjà", explique Ana Alvarez, bloc-note en main, en arpentant les rues de Skid Row, quartier de Los Angeles tristement célèbre pour être la "capitale" américaine des sans-abris.
 

MÉTÉO

DUNKERQUE

3°C
Nuageux
SAINT-OMER 1°C
Nuageux
BOULOGNE SUR MER 5°C
Nuageux
 Toute la météo

L'INFO LOCALE

30/01 - Transport | La SNCF se mobilise pour l'Enduropale
30/01 - Politique | Christian Hutin se mobilise pour les retraités
30/01 - Fait divers | Naufrage du chalutier belge le "Morgenster"
30/01 - Fait divers | Feux de poubelle au Chemin Vert à Boulogne
30/01 - Saint-Omer | La CCI va continuer à soutenir les entreprises, mais avec moins de personnel
 Flux rss  Tous les titres

SPORT

MOTO - ENDUROPALE - L'Enduro du Touquet, 40 ans de passion ! - 30/01/2015
BASKET - PRO A - Des supporters réclament le départ de Christian Monschau - 26/01/2015
RINK-HOCKEY - N1 - Quévert – Saint-Omer, le match le plus important de l'année ! - 23/01/2015
MOTO - ENDUROPALE - C'est l'heure des derniers réglages… notamment au niveau sonore - 23/01/2015
FOOT - COUPE DE FRANCE - Boulogne qualifié pour les 8èmes de finale ! - 22/01/2015
 Flux rss  Plus de sport

LES ARTICLES LES PLUS LUS

1
Dunkerque | Deux mois après le déménagement du marché, le bilan n'est pas rose 4430 fois
2
Calais | Le parc d'attraction qui verra le jour en 2018 s'appellera "Héroic Land" 4262 fois
3
Dunkerque | Un nouveau verre incassable pour le bal du Chat Noir 3579 fois
4
Transport | La révolution est en marche chez DK'Bus Marine ! 3565 fois
5
Transmanche | Saturation du trafic avec plus de 20 kms de bouchons sur l'A16 2799 fois

LES RENDEZ-VOUS DE L'INFO

INFOS NATIONALES
- Le flash toutes les heures, de 6h à 22h (sauf 13h et 19h)
- Les titres à 6h31, 7h31 et 8h31
- Le sport à 19h
INFOS LOCALES
- La synthèse à 6h, 7h, 8h, 9h et 17h
- Le journal à 6h30, 7h30, 8h30 et 18h
- Le 30' d'infos à 12h

Contacter la rédaction : 03 28 51 88 87
 
RECHERCHER SUR DELTA FM 
INFO
Info locale  Accéder aux flux RSS
Info nationale
Les podcasts
La météo
SPORT
Tout le sport  Accéder aux flux RSS
Le fil info sport
Les scores en direct
JEUX
Les opérations de la semaine
Jouez avec Facebook
MUSIQUE
Les 40 nouveautés
C'est quoi ce titre ?
La nouveauté du jour
Les clips
Les artistes
RADIO
Ecoutez Delta FM
Les émissions
La grille
L'appli Delta FM
L'équipe
Les fréquences
PRATIQUE
Les petites annonces
L'emploi
L'horoscope
AGENDA
Mentions légales - Dossier de presse - Nos logos - Contact - Contact commercial - Rédaction - Webmaster - Delta TV    Rejoignez le groupe des auditeurs de Delta FM Partenaire : Maison Régionale X2000